Le Citron

01/09/2012

[ • Santé et Nutrition • ] • LE CITRON • Bienfaits et propriétés thérapeutique du citron, Comment agit-il sur notre corps ?• Rafraîchissant, antiseptique, astringent, tonifiant, cicatrisant, le citron peut servir à plusieurs usages.

• Quelques trucs pour en profiter jusqu’à la dernière goutte.

• Le Citron est riche en sel minéraux et en vitamine C, faible en calories(35 calories par 100 grammes) Le citron est non seulement apprécié en cuisine, mais il possède aussi de nombreuses propriétés

• Le citron et les Soins de la Peau

Il possède une action adoucissante sur la peau. Vous avez les coudes, les genoux ou les talons rugueux? Coupez un citron en deux, frottez doucement le citron sur les parties rugueuses pendant quelques minutes.

Un morceau de citron appliqué sur des piqûres d’insectes calmera la douleur et la démangeaison en quelques minutes.

Pour la peau grasse, ou pour se débarrasser plus rapidement des comédons, pressez un citron sur une boule d’ouate que vous passez ensuite sur les endroits affectés. Astringent, le citron a également la propriété de resserrer les pores de la peau.

• Le citron et les dents

Une recette de grand-mère: pour des dents plus blanches, brossez-les deux fois par semaine avec un mélange de jus de citron, de citron vert (lime) et de pamplemousse non dilué. Cette solution permet aussi de réduire le tartre. Il faut cependant éviter de sucer une rondelle de citron à cause de sa concentration en acide citrique dommageable pour l’émail des dents.

• Le citron et les cheveux

Pour donner de l’éclat aux cheveux, rincez-les avec un peu de jus de citron après le shampooing.

• Le citron et la migraine

La prochaine fois que vous aurez la migraine, essayez des compresses de jus de citron ou appliquez quelques tranches de citron sur vos tempes.

• Le citron et les pieds

Pieds endoloris ? Pour soulager la douleur, frottez du jus de citron sur la voûte plantaire.

• Le citron et la santé

Réputé pour avoir des propriétés antiseptiques,le citron est utilisé dans de nombreux traitements contre le mal de gorge et permet également de faire des cures pour les mains. Il est de plus utilisé en cosmétologie pour éclaircir et unifier le teint. Il élimine 30% de glucose dans le sang, efficace pour le diabète.

Son jus est efficace pour éviter les mucosités : du jus de citron dilué dans de l’eau chaude évite d’avoir la voix enrouée.

Un sucre imbibé de jus de citron est le remède le plus efficace qui soit contre le hoquet. Bien que le mécanisme d’action soit inconnu, l’effet est immédiat et garanti et se vérifie facilement sans danger.

• Le citron dans la cuisine

Antiseptique naturel, le citron est reconnu pour sa teneur élevée en vitamine C. C’est une façon bien naturelle de relever la saveur des aliments et de parfumer soupes, sauces, légumes, gâteaux et sorbets. Il remplace avantageusement le vinaigre dans la vinaigrette. Enfin, on l’utilise pour mariner et attendrir la viande blanche, la volaille, le poisson.

• Achat et conservation

Achetez toujours des citrons bien ronds, plus juteux que les ovales. Choisissez-les jaune vif qui contiennent plus de vitamines. Les citrons entiers se conservent dans le bac du réfrigérateur pendant environ deux semaines.

Enveloppez les citrons entamés dans du plastique et consommez-les le plus vite possible. Le citron doit être à température ambiante pour donner son maximum de jus. Roulez-le sur une planche ou entre vos mains pendant quelques minutes avant de le presser. Il donnera encore plus de jus si vous le chauffez préalablement au micro-ondes pendant 30 secondes.

• Utiliser le zeste

Grossièrement râpé, le zeste s’emploie dans certaines soupes et plats exotiques, et parfume délicatement les desserts. On l’utilise aussi dans les currys et dans certains ragoûts classiques. Pour râper le zeste, servez-vous d’une râpe à fromage fine, frottez doucement en évitant de gratter la peau blanche qui donnera un goût amer.

• Un bon truc

Si vous n’avez besoins que de quelques gouttes, percez un petit trou dans le fruit. Vous pouvez reboucher avec un cure-dents ou envelopper le citron dans du plastique.

• Un citronnier dans la maison

Si vous voulez tenter l’expérience d’en faire pousser un chez vous, voici comment faire à partir des citrons du marché : gardez les pépins humides pendant 24 h. Remplissez un pot de 10-15 cm et plantez les pépins à 2 cm de profondeur. Gardez les graines humides pendant la germination. Elles mettront environ un mois à germer et pousseront bien sous une lumière fluorescente ou sur le rebord d’une fenêtre ensoleillée. Mais ne vous faites pas d’illusion sur sa capacité de produire autre chose que des feuilles. Pour voir fleurir un citronnier, il faut l’acheter en pépinière.

• Soins des plantes

Préparez un mélange drainant, riche, neutre, arroser sans excès. Pendant la croissance, utilisez un engrais spécial agrumes, un arrosage sur 2; taillez légèrement en mars et surveillez araignées, cochenilles et pucerons.

• Le citron dans d’autres applications

Le jus de citron peut s’avérer très utile pour le nettoyage d’objets en aluminium, et entre dans la composition de la mixture pour nettoyer les ustensiles en cuivre.

Il semblerait aussi que le jus de citron ait des vertus spermicides, en raison de sa forte acidité (pH plus faible que dans le vagin). Des études sont en cours pour vérifier si le jus de citron a une incidence sur le virus du Sida.

Le jus de citron peut également servir comme encre invisible. Il suffit d’écrire avec son jus comme encre et, ensuite, de faire chauffer la feuille au-dessus d’une chandelle (pas trop près) pour voir apparaître les écritures.

• Voici quelques astuces à base de citron

– Afin de se débarrassez des fourmis, placez un citron moisi dans leurs endroits de passage.

– Les épluchures de citron séché enfermées dans une gaze se révèlent un efficace anti-mites.

– Contre les maux de gorge, faites des gargarismes avec un verre d’eau tiède additioné de jus de citron. Vous pouvez aussi appliquer des compresses de jus de citron légérement salées sur votre gorge.

– Contre les maux de tête, appliquez des rondelles de citron sur les tempes.

– Contre les aphtes, faites des bains de bouche avec du jus de citron et du miel dilués dans de l’eau.

– En cas de piqure d’insecte, appliquez une rondelle de citron pour apaiser.

– Afin d’éviter les engelures, frictionnez vos mains et/ou vos pieds avec du jus de citron.

– Afin d’éviter à vos fruits et légumes de noircir, appliquez un peu jus de citron dès que vous les avez coupés.

– Pour désodoriser vos mains après avoir coupé de l’ail, cuisiné du poisson… frottez vos mains avec la chair d’un demi-citron.

– Les bijoux en argent peuvent être nettoyés avec une rondelle de citron, rincez et passez une peau de chamois.

– Le jus de citron est excellent pour les personnes fatiguées, les convalescents et les enfants pendant la croissance.

– Pour obtenir un jus de fruits rafraichissant et facilitant la digestion, pressez deux citrons, pilez quelques feuilles de menthe, ajoutez de l’eau gazeuse et agitez bien.

25 août 2012
Publicités

LE CALVAIRE DES VACHES LAITIERES (fb)

28/08/2012
par Catherine Végétalienne Go Végan, vendredi 19 novembre 2010, 15:47 ·

Voilà pourquoi j’ai décidé d’arrêter le lait et tous les produits laitiers

« Les vaches sont des êtres sensibles, qui ressentent des émotions riches et variées, et qui en liberté jouent, nouent des amitiés, et ont un lien maternel très fort avec leurs petits… Mais dans l’industrie laitière, plus de 70% des vaches laitières subissent l’inhumanité de l’élevage industriel : entassées dans des hangars, elles sont traitées pendant toute leur (courte) vie comme de véritables machines à lait…

Grossesses forcées : Pour fournir du lait, la vache doit être soumise à une grossesse chaque année (qui dure 9 mois, comme pour les humains). Elle est donc engrossée de force dès l’âge de 15 mois (c’est encore un bébé !), et sera à nouveau fécondée 3 mois après chaque vêlage, par insémination artificielle dans la majorité des cas, ce qui constitue un véritable viol pour la vache ainsi (mal)traitée.

Traite intensive : Elle sera ensuite soumise à la traite, par une machine, même pendant sa grossesse, ce qui est exténuant pour son pauvre corps, dont les besoins vitaux ne sont absolument pas respectés ! Toujours attachée dans une stalle où elle peut à peine bouger, la vache ne voit jamais les verts pâturages ou le soleil ! Ce système affolant de productivisme intensif va soutirer à la vache près de 10 000 litres de lait par an (dans les années 80, c’était déjà 6 000 litres…), grâce à des hormones et autres traitements chimiques favorisant un rendement toujours plus important, et toujours au détriment de ces êtres sensibles !!

Souffrances physiques et émotionnelles : La traite intensive et le confinement génèrent de nombreuses souffrances physiques (enflure du pis et infections très douloureuses, ce qui n’empêche pas l’éleveur de continuer à la soumettre à la traite forcée ; désordres métaboliques dus à une suralimentation ; boitements et déformations des pattes, qui ont du mal à porter ce pauvre corps maltraité…), qui conduisent parfois jusqu’à la mort. Les souffrances émotionnelles sont tout aussi intenses, non seulement à cause des conditions de vie désespérantes infligées à ces pauvres créatures, mais aussi du fait que leurs veaux, auxquels elles sont profondément attachées, leur sont enlevés dès le premier ou deuxième jour après leur naissance (on entend les vaches meugler pour appeler leurs petits, et les veaux appellent souvent aussi désespérément…)

Mort : Rapidement épuisée par un tel traitement, notre vache ne sera plus « rentable » dès l’âge de 5 ou 6 ans (dans la nature, elle aurait pu vivre plus de 20 ans…), et sera donc brutalement transportée à l’abattoir, où elle sera tuée, souvent pleine, et la viande obtenue sera transformée en steaks hachés ! (Saviez-vous que 70% de la viande bovine provient des vaches laitières ?!).

Vidéo : http://www.l214.com/charal/abattage-standard-bovin-charal

Et que deviennent les veaux ?... : Les veaux femelles sont utilisées pour remplacer les vaches laitières qu’on envoit à l’abattoir. Elles seront donc nourries avec un substitut de lait (le lait de leur maman, qui leur était destiné, leur étant littéralement volé par les humains…), logées dans des boxes individuels d’où elles ne peuvent bouger, ni avoir d’interaction avec d’autres veaux. Puis leur destin sera celui d’une vache laitière.. Quant aux veaux mâles, Ils repartent dans le circuit de la viande.

L’industrie du veau n’existe qu’en raison de la demande de lait : c’est la solution que l’industrie a trouvé pour utiliser les veaux mâles issus de l’industrie laitière…

Lire  aussi : Elevage industriel le chauchemar: http://www.veganisme.fr/Un%20Monde%20Vegan/Elevagesindustriels.html

DES ALTERNATIVES EXISTENT… ON PEUT FAIRE LE CHOIX DE LA COMPASSION :

Des solutions existent pour ne plus contribuer à toute cette souffrance ! En effet, les laits végétaux (lait de soja, lait d’amandes, lait de riz, lait de noisette… ), les yaourts au soja, ou les margarines végétales remplacent avantageusement le lait de vache et les produits laitiers qui, contrairement à ce que vante la propagande des lobbies de l’industrie du lait, sont absolument néfastes, voire même dangereux, pour la santé humaine !

Laissons enfin le lait de vache à qui il appartient de plein droit… Les bébés veaux !!  »

Lire : Le mythe du Lait : http://www.veganisme.fr/Un%20Monde%20Vegan/Mythelait.html

Source : http://www.veganisme.fr/Un%20Monde%20Vegan/Laitetoeufs.html