L’ETOILE NORD AFRICAINE ‘’E.N.A’’

L’ETOILE NORD AFRICAINE ‘’E.N.A’’ Made in Ghilizane’’

Abdelkader Hadj Ali el Amari, né en 1883, fut l’un des pionniers et des premiers militants de la cause nationale et ayant appartenu au mouvement ouvrier, militant de la S.F.I.C, (Section Française de l’Internationale Communiste à Paris. Celle-ci fut créé après la création en septembre 1924 de la section coloniale rattaché directement au KOMINTERM (16), à Paris Il attaqua politiquement l’émir Khaled petit fils de l’émir Abdelkader et à travers ce combat fustige la bourgeoisie algérienne. Mais avec le changement de la feuille de route de son parti, il aide l’émir Khaled à polariser son idée autour de la question algérienne, un mouvement populaire est né autour de ce dernier, et dont il fut le premier initiateur à demander l’autodétermination de l’Algérie dans une lettre adressé au président américain Wilson. Abdelkader Hadj Ali el Amari adhère selon son obédience au Parti communiste après le congrès de Tours (France) et dès 1920 il est devenu membre à l’union inter continentale avec Ho-Chi-Minh le leader du Vietnam et participe à la rédaction de son journal ‘’le parias’’, jusqu’en 1924, où il est candidat du PCF aux législatifs. Il est l’un des pionniers du mouvement ouvrier et militant de la S.F.I.C)
En 1925 Abdelkader Hadj Ali, était à l’initiative de l’enrôlement de Messali Hadj au PCF et ce, une fois que ce dernier ait accompli son service militaire. Il œuvra par la suite À la création de l’étoile nord-africaine en 1926 dont il était son président et Messali hadj le secrétaire général.

16) KOMINTERM : Abréviation russe la III° Internationale communiste, une association internationale rassemblant les travailleurs en vue d’une action visant à transformer la société. La Ire Internationale, ou Association internationale des travailleurs (AIT), fondée à Londres en 1864, disparut après 1876 du fait de l’opposition entre marxistes et anarchistes ; la IIe Internationale, fondée à Paris en 1889, adopta le 1er mai comme date de la fête socialiste internationale, resta fidèle à la social-démocratie et disparut en 1923. En sont issues : l’Internationale ouvrière socialiste (1923 – 1940), regroupant les partis qui avaient refusé d’adhérer à la troisième Internationale, puis l’Internationale socialiste, organisée en 1951. La troisième Internationale, ou Internationale communiste (IC), ou Kominterm, fondée à Moscou en 1919, rassembla autour de la Russie soviétique puis de l’URSS la plupart des partis communistes. Elle fut supprimée par Staline en 1943. La « IVe Internationale », d’obédience trotskiste, naquit en 1938.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :