Esclaves !

Fi ! avoir un prix auquel on cesse d’être une personne pour devenir un rouage ! Etes-vous complices de la folie actuelle des nations qui ne pensent qu’à produire le plus possible et à s’enrichir le plus possible ? Votre tâche serait de leur présenter l’addition négative : quelles énormes sommes de valeur intérieure sont gaspillées pour une fin aussi extérieure ! (…) Voilà l’état d’esprit qu’il conviendrait d’avoir : les ouvriers, en Europe, devraient déclarer désormais qu’ils sont une impossibilité humaine en tant que classe, au lieu de se déclarer seulement, comme il arrive d’habitude, les victimes d’un système dur et mal organisé ; ils devraient susciter dans la ruche européenne un âge de grand essaimage, tel qu’on n’en a encore jamais vu, et protester par cet acte de nomadisme de grand style contre la machine, le capital et l’alternative qui les place aujourd’hui : devoir choisir entre être esclave de l’Etat ou esclave d’un parti révolutionnaire.  »

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :